RETROSPECTIVE (bio)

 

- BIO - 

lili-drop-pont-de-l-alma-1979.jpg

Lili Drop sous le Pont de l'Alma (1979)

crédit photo :  Pascal Franco


1955

Naissance, à Londres, le 4 décembre 1955.


1970

Janvier, pour être précis. Le jeune Olive, âgé de 14 ans et son ami d'enfance, Jean-Louis Aubert, avec lequel il a été scout, assistent à leur premier concert mené par The Who, à l'occasion de la sortie de Tommy, au Théâtre des Champs Elysées : une véritable claque. Premier groupe baptisé Masturbation et composé d’olive à la guitare rythmique, Jean-Louis (Aubert) à la guitare et Max Picout à la basse. Leur vocation première étant de « foutre un maximum de bordel » partout où ils se produisent. Leur répertoire est limité ; 2 morceaux écrits par eux-mêmes et qu’ils massacrent méthodiquement. Ils poussent le vice jusqu’à faire payer 100 francs aux gens qui veulent assister à leurs répétitions. Fin 1970, masturbation splitte…

 
1974

Olive entraîne Jean-louis, qui vient d’obtenir son bac, à travers un périple de deux mois et demi aux Etats-Unis. Voyage en stop et nuit en motel ou à la belle étoile. Ils retrouvent dans un parc et par le plus grand des hasards, Louis Bertignac et Lionel Lumbroso, tous deux partis en même temps de leur côté. Olive tente (vainement) d’obtenir la « Green card » en demandant toutes les filles qu’ils croisent en mariage. De retour en France Olive se décide à reprendre ses études. Il est inscrit dans le même cours que François Ravard, futur manager de Téléphone, qu’il présente à Jean-Louis.

Sortie en simple (et en maxi 45 tours) des titres T’oublier et Personne nous aura.   

1975

Olive obtient avec son bac avec succès. Il joue des percussions aux côtés de Valérie Lagrange. 


1976

Olive, Jean-Louis et François Ravard (manager de Téléphone) partage le même appartement. Courant 1976, Jean-Louis sollicite Olive et Lionel Lumbroso et ils effectuent une ou deux « répétitions » à la cave de la maison communautaire de Saint-Cloud avec Richard, pour voir ce que ça donne. Lionel Lumbroso raconte : «  On joue et tout se passe évidemment très bien. On se connaît par cœur. Mais c’est sûr qu’Olive et moi nous voyons aussi, sans aucun doute, dans un rôle de leader chanteur, et trois leaders chanteurs, dans un groupe, ça fait trop, voilà tout ». Téléphone se forme, se sont des copains et Olive assiste, à tous les stades et de façon privilégiée, à l’éclosion du groupe.  
 

1977

Olive participe à l’aventure du groupe Diesel où il tient la guitare rythmique. La formation se compose de Plume à la batterie, Théo au chant et Frantz Magloire (ex Little Bob story) à la guitare solo. Olive participe à l’enregistrement du premier 45 tours du groupe Route 77 et PTT, disque autoproduit, édité en tirage limité à 500 exemplaires et vendu en fin de concerts. C’est lors d’un concerts du groupe qu’il rencontre Violaine, fan de Diesel et futur batteuse de Lili Drop. Olive, qui découvre parallèlement les Sex-Pistols, commence à se sentir à l’étroit au sein de Diesel et les divergences vont grandissantes. Il se fait finalement évincé du groupe fin 1977, son attitude étant jugée trop négative.    
 

1978

Violaine forme son groupe, pour une période extrêmement courte en ce début d’année. Le nom du groupe est : Nuage rose, et l’autre membre du groupe se nomme Korïn (éclairagiste de Téléphone et future futur bassiste de Lili Drop).  Lili Drop première mouture voit le jour ; soit quatre membres. Olive au chant et guitare rythmique, Violaine à la batterie, Korïn à la basse et Lionel Lumbroso à la guitare.  
 

1979

3 mai. Première partie du concert de Téléphone à Nice ; premier concert pour le groupe et véritable acte de naissance de Lili Drop ce jour-là : à trois (sans Lionel, ami dont Olive restera très proche). Ce premier concert reste mémorable. Les filles sont confiantes, mais elles n’ont que dix-sept ans. Violaine sait juste assez de trucs pour tenir un tempo et elle a juste assez de courage pour monter sur scène. Et ce n’est guère plus brillant pour Korïn. Toutefois, Philippe Constantin – grand découvreur de talents – les remarque et leur demande une maquette pour la rentrée. Septembre / Octobre. Les tractations aboutissent à la signature chez Arabella-Eurodisc pour une durée de trois ans et trois albums. Le groupe signe parallèlement aux éditions Clouseau. Décembre. Sortie du 45 tours Sur ma mob / Dans sa toile. On retrouve Louis Bertignac sur quelques parties guitare du titre Sur ma mob. Le morceau devient un véritable hymne à la jeunesse et à toutes les sensations de liberté qu’elle peut procurer… Le mythe de la route s’est enfin trouvé une nouvelle voix (voie) en celle d’Olive, qui signe les deux chansons de ce premier 45 tours, et de son groupe. Dernier détail intéressant : la pochette est un (splendide) collage fait avec du papier gommé, réalisé par la mère d’Olive.    
 

1980

Janvier. Pierre Hurel (futur journaliste) devient le manager de Lili Drop. Le groupe tourne beaucoup, écumant l’hexagone partout où cela est possible et ce à n’importe quel prix. Février. Le groupe assure la première partie des concerts des Talking Heads à Lyon et à paris.  Le titre Sur ma mob passe régulièrement en radio, notamment sur Europe 1 dans le Hit parade, mais il souffre d’un manque évident de promotion. Il se vendra à 35.000 exemplaires, chiffre se trouvant bien en deçà des 150.000 ventes escomptées. Il faut remarquer que le disque est extrêmement mal diffusé par un label en pleine mutation (bon nombre de personnes ayant entendu le disque ne le trouve pas en magasin). Mars / Avril. Le groupe rejoint l’Angleterre, s’enferme durant cinq semaines dans le Manor studio et y enregistre leur premier album : Monde animal. Celui-ci est produit par Franck Gallagher, et enregistré et mixé par Steve Prestige.Juin. Tournée promotionnelle de l’album Monde animal. Le groupe assure les premières parties d’Iggy Pop. Sortie du seul 45 tours extrait de l’album et qui comprend les titres Banal et Terrain vague.Tournée d’été Monde animal, très souvent en première partie de Téléphone.   
 

1981

Janvier. Sortie du superbe 45 tours Agent secret couplé avec le titre Porc qui pique. La promotion ne suit toujours pas et le succès se limite, hélas, aux inconditionnels du groupe, ce malgré les passages radios et quelques télévisions. Juillet. Participation au festival rock international organisé à Berlin, et pour lequel Lili Drop représente la france. Les concerts se déroulent sous un chapiteau, près du mur. Ce festival veut mettre en avant la présence des femmes dans le rock. Un enregistrement extrêmement rare de ces splendides concerts à Berlin existe. Le disque est sorti uniquement en Allemagne et on y trouve Monde animal, enregistré en public.   Septembre. Première fissure dans l’entité du trio. Korïn attend un enfant et décide de quitter le groupe, ce qui entraîne une forte modification des projets d’enregistrement du nouvel album. Dans la foulée le groupe change de manager. Dorénavant c’est Jean-Pierre Blanc. Il faut continuer et la solution viendra grâce à une rencontre avec les Ruts DC. Il s’agit des ex Ruts venant de perdre leur chanteur Malcolm Owen, récemment décédé. Ils se produisent alors énormément en France avec la chanteuse Valérie Lagrange. Octobre / novembre. Enregistrement du deuxième album N, au Chipping Norton Studios. Les Ruts DC jouent jusqu’au petit matin, ne prennent que très peu de repos et repartent pour Londres accompagner Valérie Lagrange. A noter tout de même, la participation de Valérie (choeur) et de son compagnon Ian Jelfs (snaps). Pour Olive, l’écriture et la composition de N correspondent à une période déprime. Il précise «  il n’y a pas de lettre dans l’alphabet qui symbolise l’amour alors qu’il y a une lettre pour la haine ». Ajoutons à cela qu’une erreur de la Sacem attribue à Violaine l’écriture des textes (dont le fabuleux : T’oublier, histoire personnellement vécue  par le chanteur) alors qu’ils sont tous d’Olive…    
 

1982

Janvier. Sortir du deuxième 33 tours N, et Première partie du groupe Orchestral Manoeuvre in the Dark. Splendide pochette où se découpent deux photos peintes d’Olive et Violaine. En sortant le disque et le livret, on découvre les deux vraies photos collées à l’intérieur de la pochette. De nouveaux musiciens rejoignent Lili Drop pour cette nouvelle tournée. D’abord Léonie (Léo, ou Mirabelle de son nom, auparavant membre du groupe Contagion ayant réalisé deux albums en 1980) qui reprend la basse de Korïn. Il y a également Mahu, qui a joué avec Higelin, et Olive recrute son ami Plume (ex Diesel) aux percussions, ainsi que Cat au saxophone.

Korïn Noviz enregistre son premier 45 tours (pas encore sous le nom de Enzo Enzo) avec les titres Je veux jouer à tout et China girl, reprise de David Bowie en hommage à une fille qu’elle aimait bien). Le disque, produit par Laurent Sinclair de Taxi Girl, passera totalement inaperçu.

Olive jamne avec Paul Collins, leader du groupe The Beat, lors d’un concert au Rose Bonbon. 
Octobre. Parution du dernier 45 tours Tartine Breakfast, avec Mauvaise copie en face B.    
 

1983

 Dernier concert en avril au Printemps de bourges signant la fin de l’aventure Lili Drop. Le groupe n’a plus de véritable existence qu’à travers son nom. 

1984

 Janvier. Paul Collins entame une tournée en Europe, mais il est venu des Etats-Unis accompagné de son seul bassiste Steve Huff. Il propose donc à Olive de venir jouer sur sa tournée, en Espagne et en France. Il lui faut d’autres musiciens et Olive en profite pour recruter son ami Plume (ex Diesel) à la batterie et Rodolphe aux claviers.  

Korïn Noviz sort un second 45 tours, cette fois-ci sous le nom d’Enzo Enzo, et sur lequel on trouve les titres Blanche neige et Oiseau de malheur. Ce disque passera totalement inaperçue.

 

21 juin. Olive se joint à Taxi Girl lors du concert de la fête de la musique se déroulant à la Bastille, et interprète avec Daniel Darc une splendide version improvisée du titre Paris. Extraits : Daniel : “ Tu sais à Paris, y font des concerts, y mettent des barrières. Et personne, personne passe par-dessus les barrières. Y a qu’à Paris qu’on voit ça ” - Olive : “ Les barrières je sais bien où elles sont. Chacun, chacun est flic un peu en soi à Paris. Le respect du citoyen, respect des gardes mobiles, respect, respect, respect, respect, res, restes chez toi à Paris. ” - Daniel : “ Respire le bon air, Olive, respire le bon air encore , P.A.R.I.S. et personne bouge à Paris, derrière les barrières, personne bouge et les flics tout autour disent “ Putain vivement que ça soit fini, j’ai déjà raté tous les matchs de ce soir, tous les matchs de la coupe de je sais pas quelle merde pourrie ”, Ah Paris, Paris, et tu crois que l’Italie va gagner ? Eh Olive, tu crois que l’Italie a gagné ce soir ? ” - Olive : “ J’sais pas qui c’est qu’a gagné. J’sais pas. J’sais plus qui c’est qu’a gagné ” - Daniel : “ On en a rien à foutre de l’Italie et même rien à foutre de la France, toi t’es mauvais parisien…  A Paris, place, place de la Bastille, en 1984, on est là à chanter… ” -  Olive : “ Souviens toi des prisonniers !  Des prisonniers ! ” -  Daniel : “ Souviens toi de Paris, Olive ! Prisonniers… Une barrière de 30 cm suffit à les rendre prisonniers ! ”.


  

(photo ci dessus : Daniel Darc)

1985

 

Olive participe au projet initié par Valérie Lagrange : Chanteurs pour l'Ethiopie.  

Olive apprend qu'il est séropositif.

Violon et Segs, son compagnon, qui a participé à l’album N, travaille avec Stephan Eicher, et fondent le groupe Vendetta Palace qui enregistre un 45 tours et un maxi 45 tours sur lequel on trouve 3 titres : Pressure time, Burning up et Monkey beat 
    
 

1986

Enfin le premier 45 tours solo d’Olive, enregistré au studio de Saint-nom la Bretèche et comprenant en face A Beaux Bronzés et en face B Chromosomix. 45 tours produit par Richard Kolinka qui crée dans la foulée son propre label, KOD. Pour l’histoire, c’est le titre Chromosomix qui aurait dû être la face A de ce disque, mais Virgin s’y est opposé, par peur de la censure, la chanson parlant ouvertement de sexe. Le simple sera un échec commercial, et ne bénéficiera d’aucune promotion.


1987

Sortie d’un nouveau 45 tours, co-produit par KOD puis réalisé au studio Garage, comportant les titres : 1 + 1 et Vague à l’âme. Les critiques sont excellentes de la part de la presse saluant  ce disque comme le véritable retour d’Olive, mais ce dernier n’obtient qu’un succès d’estime.  
 

1988

17 novembre. Olive reforme Lili Drop, le temps d’un concert « La nuit du rock » se déroulant à Paris, à la Mutualité (notamment à la même affiche que les Garçons Bouchers).  


1990

Sortie du premier album solo d’Olive : Ouf, toujours co-produit par KOD. C’est Retour à l’envoyeur qui sort en simple, et le clip bénéficie de rotations régulières à la télévision. Toutefois Olive est sensiblement déçu tant par le choix de cette chanson présentée comme titre phare de l’album, que par le clip qui en a été réalisé. Les ventes ne décollent pas et la promotion est brutalement interrompue par la maison de disques.      
 

 1995

Sortie de l’album : Entre sourire et larmes, sur lequel Jad Wio reprend le titre figurant sur l’album Ouf d’Olive Vivant (on y retrouve la superbe voix d’Olive dans les chœurs) ; chanson comptant énormément pour Olive, présente sur cet album de soutien aux malades du sida et pour lequel « 13 auteurs séropositifs ont offert un texte ».   
 

1997

Participation à l'enregistrement de l'album d'ADOD/A Defaut D'overdose avec Naiché, neveu d’Olive (sortie chez Virgin, produit par François Ravard). Contribution particulièrement remarquable sur les titres : Rien n'est important et Tueur à gages, morceaux les plus rock de cet album electro rock rap.   
 

2000

Richard Kolinka tente vainement de sortir les albums de Lili Drop en CD, mais BMG prétend avoir perdu les matrices (…) et le projet échoue.  Sortie de la compilation : 40 ans de rock français, et sur lequel on retrouve le titre de Lili Drop Sur ma mob, qui bénéficie pour la première fois d’une sortie en CD. 25 ans d’attente et de quoi être vraiment en rage…
 

 2002

Sortie de la compilation Rose bonbon, sur laquelle on retrouve le titre Sur ma mob.

11 décembre. Olive rejoint Jean-Louis Aubert sur scène à Biarritz, et lors de la tournée Commun accord, les deux amis d’enfance interprètes en duo, émotion au rendez-vous, La Bombe humaine et Hygiaphone   

 

   crédit photo : Ingrid - photo provenant du site de Jean-Louis Aubert : Locataires

 

2005

Olive est de retour. Il se fait dorénavant appeler : LOVLIV. Retenez ce nom. Et pour l’occasion : LOVLIV RELOAD LILI DROP 

16 juin - concert Lili Drop (formation 2005,au point Ephémère (Paris)

16 juillet - premier concert du nouveau projet de Lovliv initié avec Emmanuelle : Le manuel de Lili 

 


Commentaires (9)

1. michael 03/06/2007

Mon Cher Olive... te souviens tu de moi ? Moi de toi, bien sur... tant de choses en commun. Apres 20 ans d'exil je suis de retour en France et termine 15 chansons originales avec musicos du coin .
Envie de te parler, en miracules toujours debout...Michael ex bassiste Frenchies entre autres aventures...mail moi. Quand j ai vu ce site, j'ai eu si peur d'apprendre mauvaise nouvelle et j'ai commencé par la fin du site, rassuré...On est au moins 2...

2. Fred (Nantes) 24/07/2006

Violon bossait dans un bar, le Klub Klub, à Pigalles au milieu des années 90. J'habitais tout prêt et c'était notre lieu de ralliement nocturne. Un lieu créatif, une ambiance comme on aime, des échanges de fringues, des décors changeants, des soirées évènements, les premiers pas du Slam. C'est aussi là que j'ai croisé pour la première et dernière fois Oliv', malheureusement déjà bien malade. En ces années là, dans le bas du 18ème, on pouvait aussi croiser régulièrement Philippe Pascal et Daniel Darc. Regrets de Paris, de Pigalle, des amis :(

3. AUERFELLOW 28/12/2005

J'ai un peu suivi Violon qui a sorti un ep avec Segs sous le nom de Fat City en 1987 (talking in your sleeps). Depuis...

4. RAZIBUZOUZOU 14/10/2005

heureusement qu'il reste le vinyl .

LE cd ça serait trop Froid.

5. franck 01/10/2005

à quand la sortie en cd de l'oeuvre de lili drop ?

6. Virginie à Stockholm 18/07/2005

J'aimerais savoir ce que devient Violon. Je l'ai vue sur scène au Bataclan avec Stephan Eicher en 89 ou 90, puis elle a disparu. Ou bien joue-t-elle sous un autre nom? A part ce mystère, bravo pour la bio très complète!

7. scalpa 16/06/2005

point ephemere fut la prestation d'olive, pardon LILI DROP, cela a durer autant que le plaisir de les écouter...best of luck to you all! merci à pascal pour le rencard

8. castell 16/06/2005

olive good luck pour la suite .....

9. PVB 15/06/2005

Toi, c'est nous.

Toujours debout!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×