Janvier 2012 (Rude Boï) - Je me souviens des bananeux de Bischwiller ...

c'étaient pas des intellos de la musique et ça cognait facilement, y avait de la violence dans l'air. Je me souviens des Joli Môme, un groupe de rockab sorti d'une petite ville industrielle surnommée Turkwiller. Je me souviens qu'ils sont devenus un peu après les Dodgers, je me souviens de leur 45t en 1988. Je me souviens de la raclée que j'ai pris à la piscine ... par des yenish ! je me souviens des galères et de la violence, y avait beaucoup de violence. Je me souviens des concerts salle de la bourse ou au Molodoï, rue de Fossé des Treize au 1er étage, sans service d'ordre ... Je me souviens qu'on allait en stop au Crash de Friburg. Je me souviens de la première fois que j'ai posé Madness sur le vieux tourne disque, je me souviens de leur Nutty Sound. Je me souviens aussi des skins de Haguenau, de119dB et un peu plus tard des Mister OCB. Je me souviens qu'on se foutait de la gueule des petits cons en 103 sport ... et des mecs qu'avaient une coupe façon foorballer allemand (cheveux en brosse devant et longs derrière). Je me souviens des soirées et des concerts qu'on organisait dans la cave voutée sous le vidéo-club à Bischwiller, je me souviens de ce bar clandestin qu'on avait monté à une période et qui marchait bien, je me souviens qu'on faisait le guet pour ranger la caisse à l'entrée au cas où les flics auraient débarqué ... je me souviens de tous ces samedi passés à rien foutre parce qu'on avait pas de pognon, à écouter la Souris en buvant de la Meteor chez H. qui avait un "squatt" bien pratique dans cette ville de l'ennui quotidien. Je me souviens que la Meteor n'avait pas de capsule en métal ... je me souviens qu'on en buvait beaucoup, je me souviens qu'on avait la bagarre assez souvent et je me souviens que ça n'a pas beaucoup changé ... je me souviens des kilomètres parcourus à pieds pour les filles, par tous les temps. Je me souviens de la première voiture de la bande ... je me souviens que F. attendait G à la sortie du Lycée avec un P38 chargé dans la poche pour le protéger d'un connard dangereux ... je me souviens d'un flingue perdu dans un pogo ... je me souviens des soirées autour d'un feu à gueuler des chants virils ... y a tellement de trucs à dire ...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×